Les Dernières d'Alsace

"Un spectacle originale pioché dans le registre de la magie théâtralisée."


Un trait d'union magique


Un spectacle originale pioché dans le registre de la magie théâtralisée.

“La réalité ne correspond pas toujours à ce que nous voyons”, a rappelé le comédien Luc Apers en entrant dans la peau de son héros, le jeune Paul Cres, magicien en herbe.

Vendredi soir, le public y est entré aussi à sa manière. Invité à rêver à travers l’art de la manipulation des cartes. L’artiste a dénoué quelques ficelles sur grand écran, bousculant et chahutant gentiment les spectateurs depuis la scène. Le propos est resté aussi tendre qu’émouvant quand la prouesse technique de l’artiste a rejoint un message humaniste. A bas l’orgueil et la vanité au bénéfice de l’envie de partager. Paul, l’enfant, se délire de la tentation d’impressionner. Alors que Luc, l’homme, coupe les cartes, met son passé de côté, cherche et trouve l’as de coeur.

Dans la salle, le public applaudit et remercie. Il a frôlé les étoiles.

 

(Ghislaine Mougel, Kembs.

source : Les Dernières Nouvelles d'Alsace, 24 septembre 2010)